Vous êtes ici : AccueilActionsRestitution du programme RIMNES aux habitants de l’Oyapock

Restitution du programme RIMNES aux habitants de l’Oyapock

Actions | Gouvernance
Habitants du village St-Paul venus écouter la restitution © R Rinaldo /PAG
Habitants du village St-Paul venus écouter la restitution © R Rinaldo /PAG
Jean-Michel Miso, agent de développement local à Trois-Sauts commente les schémas © PAG
Jean-Michel Miso, agent de développement local à Trois-Sauts commente les schémas © PAG
Restitution au village St-Paul, sur la rivière Camopi © PAG
Restitution au village St-Paul, sur la rivière Camopi © PAG
Laurence Maurice, coordinatrice de l'IRD du programme RIMNES © PAG
Laurence Maurice, coordinatrice de l'IRD du programme RIMNES © PAG

Le programme *RIMNES touche à sa fin. Débuté en 2012 pour 36 mois, ce projet scientifique permet de comprendre le lien entre les sources de mercure et leurs impacts sur les organismes vivants. Une restitution des résultats de l’étude aux habitants de Camopi et de Trois-Sauts en présence des scientifiques a eu lieu du 17 au 22 juin 2105.

Quatre moments d’échange ont été organisés au bourg de Camopi, et dans les villages Saint-Paul, Roger et Zidoc. Les échanges entre les scientifiques et les habitants ont été très riches A noter également la présence des médecins des centres de santé. Cet ambitieux programme de recherche avait pour objectif principal de tracer les différentes sources de mercure (naturellement présent dans les sols ou d’origine humaine) le long de la chaîne trophique, depuis les sédiments jusqu’à l’homme.

Les agents du PAG, médiateurs scientifiques

En amont de cette vaste opération de restitution, les scientifiques et le parc amazonien avaient réalisé des supports de communication grand public pour faciliter la compréhension de certains sujet complexes.  » Ils ont été édités spécialement pour cette restitution. C’est le fruit de 6 mois de travail concerté entre les scientifiques et la délégation territoriale de l’Oyapock pour une adaptation optimale des supports de vulgarisation, ainsi que l’appropriation des éléments de langage. C’est aussi un aboutissement d’un travail d’acquisition d’un langage commun autour de la science », souligne Raphaëlle Rinaldo, responsable scientifique au PAG. En effet, en 2014, les agents de la délégation territoriale de l’Oyapock avaient participé à une formation à la démarche scientifique. En tant que médiateurs les agents du PAG basés à Camopi et Trois-Sauts sont désormais à même de présenter les principaux résultats du programme RIMNES aux habitants des différents villages.

A noter que cette phase de restitution sur le terrain a été suivie d’un séminaire scientifique sur le mercure en Guyane le 25 juin 2015 à l’Université de Guyane.

*RIMNES : Rapports isotopiques du Mercure et biomarqueurs Noch/apotose : de nouveaux outils à l’interface Environnement-Santé

Répondre