Vous êtes ici : AccueilActionsSur le Mont Itoupé…

Sur le Mont Itoupé…

Actions
Inventaire botanique du Mont Itoupé 2010 © Marin Talbot
Inventaire botanique du Mont Itoupé 2010 © Marin Talbot
Inventaire botanique du Mont Itoupé 2010 © Marin Talbot
Inventaire botanique du Mont Itoupé 2010 © Marin Talbot
Inventaire botanique du Mont Itoupé 2010 © Marin Talbot
Inventaire botanique du Mont Itoupé 2010 © Marin Talbot

Dans le cadre de ses missions de connaissance et du suivi de la biodiversité, le Parc amazonien de Guyane initie le deuxième inventaire pluridisciplinaire sur le Mont Itoupé. Durant le mois de novembre 2014, c’est plus d’une quarantaine de scientifiques qui parcourront ce site exceptionnel.

Cette année, le focus est mis sur l’étude de la dynamique des forêts en partenariat avec l’UMR AMAP (Architecture et Modélisation des Plantes) et sur la mise en place de méthodes permettant de caractériser et quantifier la biodiversité avec l’UMR ECOFOG (Programme DIADEMA financé par le Labex CEBA). Par ailleurs, le versant Est qui avait été peu prospecté lors de la première mission sera étudié par des botanistes et des pédologues afin de continuer la description des habitats forestiers entamée en 2010. L’inventaire insecte sera aussi complété avec un effort d’échantillonnage conséquent.

Des aires de référence seront mises en place sur le versant ouest pour préparer, dans quelques années, l’installation d’un dispositif de suivi des changements climatiques. Des capteurs
météorologiques seront installés sur des parcelles à 400m, 600m et au sommet afin de suivre l’évolution des conditions météorologiques locales. Ils seront relevés en saison des pluies 2015, lors de la mission d’herpétologie.

A noter, la majorité des scientifiques appartiennent à la communauté scientifique guyanaise. Ce projet permettra aussi d’amorcer la question de la mise en place d’un outil de suivi des changements globaux au sein du Parc amazonien de Guyane.

Pag_001883_BDRetour sur l’inventaire de 2010

En 2010, 46 scientifiques et techniciens naturalistes ont arpenté le site et mis en lumière de nouvellesespèces pour la Guyane et pour la science. Une première caractérisation de la faune et la flore de cette forêt sub montagnarde à nuages a été effectuée. Elle a permis de démontrer l’intérêt patrimonial du mont Itoupé par ses singularités floristiques et faunistiques. Côté flore, on retrouve des communautés d’arbres spécifiques de ce milieu et quatre espèces, exceptionnellement rares de fougères ont été décrites. Le Mont Itoupé a montré une richesse exceptionnelle en faune sauvage avec des observations fréquentes de mammifères, reptiles, amphibiens et autres mais aussi d’animaux rarement observés comme le Saki Satan.

De façon quantitative, 123 espèces de sous bois, 144 espèces de fougères, 33 espèces de chauve-souris et 45 d’amphibiens ont été décrites ou observées. Le record revient aux insectes avec plus de 1900 espèces identifiées.

Situation du Mont Itoupé

Situé dans la zone coeur du Parc amazonien de Guyane, sur le territoire de Camopi, le Mont Itoupé est le second plus haut sommet de Guyane. Culminant à 830 mètres, il appartient à une chaîne montagneuse de Monts Tabulaires et présente de nombreuses spécificités éco-géographiques. De par son altitude, il abrite une « forêt tropicale à nuages » avec une végétation caractéristique qui présente une grande biodiversité de mousses, fougères, orchidées assortie d’un fort taux d’endémisme. De tels sommets, rare en Guyane, ont servi de zones refuge lors des périodes de sécheresse qu’a connue l’Amazonie au cours de l’histoire. L’étude de ces écosystèmes particuliers fournira des indicateurs des changements globaux.

Ce projet permettra d’apporter à nouveau de nombreux compléments à la connaissance fondamentale de la biodiversité présente sur le territoire concerné par le Parc amazonien de Guyane, en plein cœur de la forêt équatoriale guyanaise.

 

Répondre