Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 21/05/2019
La dernière semaine des vacances de Pâques a été riche en événements dans le village du Haut-Maroni. Plusieurs associations ont proposé des animations aux enfants et adolescents.
© Le Voyage de Kamino

L’association Akénaïtuna a tout d’abord animé des ateliers culturels, ludiques et sportifs. Une sortie à Gobaya Soula a également été organisée, avec la participation d’une vingtaine d’enfants de Taluen et quarante enfants de Cayode. Cette sortie était animée par deux agents du Parc amazonien de Guyane.

L’association Cirk’ Anard a quant à elle proposé des ateliers de jonglage deux fois par jour. Parallèlement à ces activités de cirque, des spots vidéo et radio ont été réalisés sur le thème des risques de l’alcool et de l’importance de l’hygiène dentaire avec quelques enfants.

Enfin, à partir du 1er mai, l’association Atelier vidéo multimédia (AVM) a réuni six jeunes de Taluen et Pidima. Ils ont réalisé une vidéo sur le site de Gobaya Soula et ont interviewé l’agent de développement Apaïkassi Nanuk sur son métier au sein du Parc.

Pour clôturer cette semaine riche d’animations, une soirée a été proposée sous le préau de l’école vendredi 3 mai. Une cinquantaine d’enfants et une poignée d’adultes ont assisté au spectacle de clown proposé par Cirk’Anard.

Dès la nuit tombée, des projections de films ont pris la suite sous la coordination d’AVM. Au programme : le film « Les Aventures de Mr Dent », écrit et réalisé dans la semaine par Cirk’Anard. A suivi « Taluen vu du ciel », réalisé par Yann Bloyet et filmé avec son drone. L’association AVM a ensuite présenté le film sur la sortie à Gobaya Soula réalisé dans la semaine par les participants de l’atelier. Le film « Kaïlawa », réalisé à Taluen avec les habitants du Haut-Maroni sous la coordination de David Crochet, a eu beaucoup de succès et a suscité de nombreuses réactions.
Enfin le dernier film de la soirée a été « Retour aux sources » de Yann Espern, réalisé en étroite collaboration avec Stan Yamo, futur animateur du programme de gestion concertée des ressources naturelles porté par le Parc amazonien de Guyane.

La présence des associations, des artistes et des bénévoles a créé un réel dynamisme et une belle émulation dans le village. La diversité des activités proposées et les différents publics à qui elles s’adressaient, notamment aux jeunes adultes avec l’association AVM, ont également beaucoup plu.

Des initiatives à reproduire, à Taluen comme dans les autres villages du Haut-Maroni !