Vous êtes ici : AccueilGouvernanceLe CVL se réunit à Maripa-Soula

Le CVL se réunit à Maripa-Soula

Gouvernance | Vie des territoires
Tout à droite : Eurydice Samuel, 1ère vice-présidente du CVL
Tout à droite : Eurydice Samuel, 1ère vice-présidente du CVL
Discussions animées sur le permis de chasse
Discussions animées sur le permis de chasse
Les membres du CVL, de Maripa-Soula, Camopi, Saül ou Papaïchton
Les membres du CVL, de Maripa-Soula, Camopi, Saül ou Papaïchton

Le Comité de Vie Locale (CVL) à Maripa-Soula

Le Comité de Vie Locale du Parc amazonien de Guyane s’est réuni pour la première fois à Maripa-Soula, le 8 novembre dernier. Cette première a fait suite aux réunions d’habitants qui ont eu lieu dans tous les villages et bourgs des communes concernées par le Parc amazonien au mois d’octobre.

Deux thématiques majeures ont été abordées : les améliorations à apporter au cadre de vie pour les populations situées sur le territoire concerné par le Parc amazonien et le fonctionnement du CVL :

CVL5

Amélioration du cadre de vie (tous territoires, compétences Parc amazonien et hors compétences) : réhabilitation et renforcement de l’accès à l’eau potable

  1. renforcement de la distribution postale et mise en place de distributeurs automatiques
  2. accès à l’énergie électrique centralisée ou individuelle
  3. amélioration des conditions sanitaires : transport et stockage des déchets
  4. démarche jeunesse : scolarité ; formation, emploi, animation
  5. agriculture : formation, évolution statuaire
  6. réseau télécommunications et internet
  7. accompagnement des porteurs de projets (très petites entreprises)
  8. lutte contre l’orpaillage illégal

Amélioration du cadre de vie (spécifique, compétences PAG et hors compétences) :

  1. exploitation de la piste aérienne de Camopi
  2. désenclavement routier sur l’axe Loka Boniville Papaicthon Maripasoula (perspective lycée)
  3. mise en place de postes de santé à Loka, Kayodé et Elahé
  4. réhabilitation de tukusipan

Fonctionnement du CVL :

  1. renforcement du bureau et formation à la gestion de réunions
  2. mise en place d’un système de communication sur smartphone
  3. conception d’un manuel à l’usage des membres du CVL
  4. information sur les projets du Parc amazonien

CVL2

Le Comité de vie locale revendique le développement des communes de l’intérieur

Le Comité de vie locale (CVL) du Parc amazonien de Guyane a émis plusieurs motions concernant le développement des territoire du sud de la Guyane. Celles-ci concernent :

Cliquez sur les titres pour télécharger les motions

La réhabilitation et le renforcement de l’accès à l’eau potable

L’accès à l’énergie électrique centralisée ou individuelle

L’exploitation de la piste aérienne de Camopi

Le désenclavement routier sur l’axe Loka-Boniville-Papaïchton-Maripa-Soula

Son souhait d’intégrer le comité de suivi du Plan d’Urgence pour la Guyane avec un droit de regard et de parole

Ces motions, qui touchent directement la qualité de vie des citoyens, ont été relayées lors du Conseil d’administration du Parc amazonien, le 16 novembre à Maripa-Soula. Elles seront transmises officiellement dans les semaines à venir aux institutions compétentes. Le Comité de vie locale demande à obtenir un calendrier prévisionnel des actions pour les années à venir.

Le Comité de vie locale (CVL) est une instance consultative du Parc amazonien de Guyane. Composé de 41 membres (21 titulaires et 20 suppléants), le CVL représente les habitants, usagers, organismes, associations et personnalités des territoires concernés par le parc national (MaripaSoula, Papaïchton, Saül et Camopi). Il est chargé de faire remonter les préoccupations émanant des territoires et d’assister le conseil d’administration du Parc amazonien dans ses choix stratégiques.

Répondre