Vous êtes ici : AccueilLe Parc amazonien de GuyaneLa charte des territoiresComprendre la charte

Comprendre la charte

Les habitants de rencontrent sous le tukusipan, carbet communautaire © PAG
Les habitants de rencontrent sous le tukusipan, carbet communautaire © PAG

Le contenu de la charte est largement inspiré des attentes exprimées par les habitants et les représentants du territoire : élus municipaux, autorités coutumières, socioprofessionnels et associations. En effet, cette charte cherche à concilier les attentes locales et les engagements et orientations fixés plus globalement par l’État ou les grandes collectivités territoriales (Région et Département).

Les principales préoccupations locales sont :

  • Les conséquences sociales et environnementales de l’orpaillage illégal.
  • La satisfaction des besoins de base (accès à l’eau potable, à l’électricité, etc.).
  • La préservation des modes de vie et des cultures avec notamment une pérennisation des pratiques traditionnelles de chasse, de pêche, d’abattis, etc.
  • Le développement de l’emploi local.

Sur cette base, la charte identifie trois grands enjeux pour le territoire relatifs à la préservation du patrimoine naturel et la pérennisation des activités traditionnelles des communautés (chasse, pêche, abattis …) :

  1. La préservation du patrimoine naturel et la pérennisation des activités traditionnelles des communautés (qui incluent la lutte contre l’orpaillage illégal).
  2. La valorisation et la transmission des richesses culturelles,
  3. L’amélioration de la qualité de vie et le développement adapté au contexte local.

Ces enjeux sont déclinés en orientations de mise en valeur et de développement durable pour la zone d’adhésion et en objectifs de protection pour la zone de cœur. La charte identifie également 5 grands principes de mise en œuvre :

  • (A) Produire et partager des connaissances au service des enjeux des territoires en s’appuyant sur la recherche et les connaissances des communautés locales.
  • (B) Construire une gouvernance efficace pour le territoire dans laquelle se rencontrent la gouvernance locale et le système administratif et politique français.
  • (C) Adapter les politiques publiques et les réglementations aux réalités des territoires.
  • (D) Développer des coopérations avec les aires protégées et les pays de la zone américaine.
  • (E) Intégrer les territoires concernés par le Parc amazonien de Guyane dans l’ensemble régional.