Vous êtes ici : AccueilLes actionsConnaissance au service du territoireInventaire entomologique à Saül

Inventaire entomologique à Saül

Odonate Libellulidae Orthemis © S. Brûlé (SEAG)
Odonate Libellulidae Orthemis © S. Brûlé (SEAG)
Acanthops falcataria (Mantidae) © S. Brûlé (SEAG)
Acanthops falcataria (Mantidae) © S. Brûlé (SEAG)
Automeris innoxia (Saturniidae) © S. Brûlé (SEAG)
Automeris innoxia (Saturniidae) © S. Brûlé (SEAG)
Cathedra serrata (Fulgoridae) © S. Brûlé (SEAG)
Cathedra serrata (Fulgoridae) © S. Brûlé (SEAG)
Piège Polytrap © O.Tostain
Piège Polytrap © O.Tostain
Piège cryldé © SEAG
Piège cryldé © SEAG
Piège malaise © SEAG
Piège malaise © SEAG
Criquet-arlequin - Monachidium lunum © S. Brûlé (SEAG)
Criquet-arlequin - Monachidium lunum © S. Brûlé (SEAG)

Afin d’améliorer la connaissance des insectes de la région de Saül et de mettre au point un référentiel d’inventaire, une étude a été mise en place conjointement par le Parc amazonien Guyane et la Société entomologique des Antilles Guyane (SEAG). Un important dispositif de piégeage utilisant des techniques complémentaires comme les pièges d’interception, les pièges à appâts fermentés et les pièges lumineux, a été installé sur le site de la Montagne Pelée, connue également sous le nom de Belvédère.

L’un des sites les mieux connus d’Amérique du Sud

Affiche sur l'inventaire entomologique à SaülLa présence permanente à Saül des agents du Parc national a permis d’effectuer un relevé hebdomadaire des pièges durant un an, d’octobre 2010 à octobre 2011. Les échantillons collectés, transmis aux membres de la SEAG pour être triés, ont été redistribués vers plus de 150 spécialistes de 15 nationalités différentes. Les résultats provisoires font déjà état de plus de 2 000 espèces recensées. Si l’étude complète de ces insectes promet d’être longue, elle a déjà permis la description d’espèces encore inconnues, notamment parmi les Coléoptères. Cette étude devrait à terme faire de l’entomofaune de Saül, l’une des mieux connues du département voire d’Amérique du Sud.

logo SEAG
Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site web de la SEAG.