Vous êtes ici : AccueilLes actionsCulture, société et développementAccompagner l’évolution des territoiresLa collecte des piles usagées

La collecte des piles usagées

Collecte des piles usagées à Camopi. © PAG
Collecte des piles usagées à Camopi. © PAG
Les piles abandonnées sont sources de pollutions. © PAG
Les piles abandonnées sont sources de pollutions. © PAG

Les habitants des territoires du sud de la Guyane font une grande consommation de piles. Ceci s’explique par l’absence d’électrification des bassins de vie isolés d’une part et d’autre part du fait des modes de vie qui amènent les habitants à utiliser des piles en complément de l’électrification individuelle des habitations (chasse de nuit, circulation fluviale de nuit, vie au carbet…).
En raison des difficultés habituelles rencontrées en sites isolés (habitat dispersé, éloignement du réseau de collecte habituel, difficultés de transport), la majorité des piles usagées finit par être jetée dans la nature. Cette pollution durable présente un réel danger pour les populations.

Un partenariat pour la collecte des piles usagées

Devant ce constat, les organismes chargés de la collecte des déchets (communautés de communes) et le Parc amazonien de Guyane se sont associés à un éco-organisme agréé (SCRELEC) pour mettre en place une filière de collecte et traitement des piles usagées dans le sud guyanais. Dans un contexte d’enclavement et face aux difficultés d’assurer une continué de collecte, le Parc national, avec son implantation locale, assure un appui aux communautés de communes pour :

  • Animer localement le projet (sensibilisation / information).
  • Collecter les piles usagées dans des touques prévues à cet effet.
  • Transporter les touques vers les points de collecte de SCRELEC

affiche-parcours-des-piles07-02

 Partenaires du Projet

  • CCOG (Communauté de communes de l’ouest guyanais)
  • CCEG (Communauté de communes de l’est guyanais)
  • SCRELEC