Vous êtes ici : AccueilLes actionsProtection des patrimoines naturelsSuivi de la turbidité des cours d’eau

Suivi de la turbidité des cours d’eau

Au gauche l'Oyapock, à droite, la rivière Camopi, impactée par les boues de l'orpaillage illégal © G. Feuillet/PAG
Au gauche l'Oyapock, à droite, la rivière Camopi, impactée par les boues de l'orpaillage illégal © G. Feuillet/PAG
Eaux turbides se deversant dans la rivière Camopi © V. Piron/PAG
Eaux turbides se deversant dans la rivière Camopi © V. Piron/PAG
Agents du Parc national effectuant des mesures physico-chimiques © PAG
Agents du Parc national effectuant des mesures physico-chimiques © PAG

Les eaux fortement boueuses sont une des conséquences de l’orpaillage illégal. Dans le cadre des missions de veille et de diagnostic environnemental du Parc national, les agents effectuent lors des missions de terrain un suivi de la turbidité des cours d’eau.

La turbidité est liée à la présence des matières en suspension (MES) dans l’eau. Elles proviennent des tonnes de boues rejetées dans les rivières par les chercheurs d’or illégaux. Outre les conséquences graves sur les écosystèmes, la pollution aux matières en suspension touche directement les populations des fleuves, rendant impossible l’utilisation de l’eau pour les usages domestiques courants et impactant les ressources en poissons.

La turbidité comme indicateur de l’activité minière

Le suivi régulier de la qualité de l’eau permet de surveiller et d’alerter sur le niveau d’activité d’orpaillage illégal sur le territoire du PAG. Les informations récoltées sur le terrain sont transmises aux forces de l’ordre et appuient leur travail de lutte contre l’orpaillage illégal. Des prélèvements sont effectués ponctuellement et des stations de mesures régulières réparties sur le long des rivières suivies. 33 stations font l’objet d’au moins 3 relevés annuels.