Vous êtes ici : AccueilLes actionsProtection des patrimoines naturelsSurveillance fluviale et terrestre

Surveillance fluviale et terrestre

Dans le cadre de leurs actions de surveillance du territoire, les agents de la police de la nature du Parc amazonien de Guyane effectuent des missions fluviales et terrestres au cours desquels ils peuvent collecter des informations sur l’activité d’orpaillage illégal. Implantation de chantiers clandestins, localisation de bases arrières logistiques, détection de voies pénétrantes utilisées par les garimpeiros pour acheminer du matériel… Autant d’informations transmises aux forces de l’ordre et qui contribuent à l’effort de lutte contre l’orpaillage illégal engagé par l’Etat.

Lors de ces missions, la brigade nature du Parc national est parfois amenée à constater des infractions au titre de différents textes de loi (code de l’environnement, loi sur l’eau, code forestier…) et à dresser des procès verbaux. Abandon de déchets, pêche, chasse et coupe d’arbres en cœur de parc national par des non résidents, activité minière en cœur parc national, pollution de cours d’eau sont des exemples d’infractions observées. En outre, les agents procèdent à la prise de mesure de turbidité lors du constat de pollution des criques par les matière en suspension (Cf. « suivi de la turbidité des cours d’eau« ).