Vous êtes ici : AccueilOrpaillageImportante saisie d’armes à Vila Brasil, le Parc amazonien félicite les forces de l’ordre du Brésil

Importante saisie d’armes à Vila Brasil, le Parc amazonien félicite les forces de l’ordre du Brésil

Orpaillage
Les voyageurs et les garimpeiros visés par l'opération: 9 personnes arrêtées ©selesnafes.com
Les voyageurs et les garimpeiros visés par l'opération: 9 personnes arrêtées ©selesnafes.com
Contrôle à la frontière franco-brésilienne mené par les autorités brésiliennes
Contrôle à la frontière franco-brésilienne mené par les autorités brésiliennes
Environ 70 policiers et militaires ont participé à l'opération. Les photos fournies par la police civile ©selesnafes.com
Environ 70 policiers et militaires ont participé à l'opération. Les photos fournies par la police civile ©selesnafes.com

Dans le courant du mois de juillet, les forces de l’ordre brésiliennes ont mené une opération d’envergure à Vila Brasil sur l’Oyapock, à la frontière franco-brésilienne face à la commune guyanaise de Camopi. L’article du site d’information de l’Amapa : selesnafes.com du 27 juillet 2016 revient sur les faits.

Brésil : les forces de l’ordre désarment des dizaines d’habitants à Vila Brasil.

Avec l’autorisation de la justice, la police fédérale civile et la police militaire sont entrées dans 60 maisons de Vila Brasil, communauté de l’Oiapoque à la frontière du Brésil avec la Guyane française, lors d’une opération majeure pour pacifier la ville. En juin dernier, les garimpeiros brésiliens et policiers français avaient échangé des coups de feu à plusieurs reprises dans la région. Le groupe d’intervention, mis en place par le Secrétaire de la Justice et de la Sécurité publique de l’Amapá (Sejusp), visait à désarmer la population. Neuf personnes ont été arrêtées et beaucoup de munitions de tout calibre ont été saisies. « Des calibres 12, 20, des fusils, des armes de chasse, et un détecteur de métal ont été transmis à la police fédérale« , a déclaré le délégué Uberlândio Gomes, directeur du Département de la police de l’Intérieur (DPI). Il y avait aussi des cas de vols sur le fleuve Oiapoque et de la contrebande d’or. L’opération a impliqué 70 agents, 26 policiers civils, 44 policiers et soldats de l’armée, et une équipe de la police fédérale. L’opération a été dirigée par le chef de police Charles Correa.

Le Parc amazonien de Guyane salue l’initiative des autorités brésiliennes

Suite à l’article de presse « Força tarefa desarma população de Vila Brasil », le Parc amazonien de Guyane se félicite des initiatives des autorités brésiliennes pour contrôler les activités illégales sur le fleuve frontalier de l’Oyapock.
Ces patrouilles de la police fédérale civile et de la police militaire sur Ihla Bella et Vila Brasil, dans ou en limite du Parque Nacional Montanhas do Tumucumaque, permettent de réduire l’insécurité pour les citoyens brésiliens et français et l’activité clandestine sur le fleuve, et notamment en matière d’orpaillage illégal. Ces actions des forces de l’ordre brésiliennes contribuent pleinement aux objectifs des deux parcs nationaux frontaliers.
Le Parc amazonien de Guyane reste ainsi très attentif aux actions menées par la police brésilienne comme par la police française, permettant de réduire la logistique des orpailleurs illégaux qui sévissent sur le territoire et détruisent des patrimoines nationaux.

TRADUÇÃO :
Seguido o artigo da imprensa « Força tarefa desarma populaçao de Vila Brasil », o Parque Amazonico da Guiana se alegra das initiativas das autoridades Brasileiras para controlar as atividades ilégais no rio da fronteira, o Oyapoque. Estas patrulhas da policia Federal e da policia militar em Ilha Bela e Vila Brasil, dentro o no limite do parque Nacional Montanhas dosTumucumaque permitem de reduzir a insegurança para os cidadoes Brasileiros e Franceses, assim que as atividades clandestinas no rio, tais como garimpos ilegais. Estas açoes das forças armadas Brasileiras contribuem plenamente aos objetivos dos dois parques nacionais de cada lado da fronteira. O Parque Amazonico da Guiana fica sempre atento as açoes da Policia Brasileira como da Policia Francesa, que pelo trabalho feito, permitem de reduzir a logistica dos garimpeiros ilegais que atuam no territorio e destroem patrimonios nacionais.

Répondre