Vous êtes ici : AccueilVie de l’établissementLe Rapport d’activité 2016 du Parc amazonien est en ligne !

Le Rapport d’activité 2016 du Parc amazonien est en ligne !

Le dégrad de Camopi © C. Berthier / PAG
Le dégrad de Camopi © C. Berthier / PAG

Pour le Parc amazonien de Guyane, l’année 2016 a été pleinement tournée vers l’action, la mise en œuvre de ses engagements et la mobilisation de ses moyens en partenariat local.

Des équipements pour la gestion des déchets, pour l’éco-tourisme, pour la transmission des savoirs ont été réalisés sur le Haut-Maroni et le Haut-Oyapock. Le Parc amazonien a en outre favorisé des approches innovantes : une approche selon le genre a permis de reconnaître et valoriser le rôle crucial des femmes dans le développement durable à Papaïchton ; des enquêtes participatives sur les pêches du Haut-Maroni ont quantifié pour la première fois l’importance des poissons dans l’alimentation protéinique des habitants ; enfin, un effort sans précédent en matière d’éducation à l’environnement et au développement durable a mobilisé des méthodes et des partenariats créatifs, au bénéfice des enfants et des plus grands.

À l’instar du succès grandissant du marché artisanal de Maripa-Soula, qui a attiré en 2016 près de 3 000 personnes, les actions engagées par l’Établissement rassemblent les cultures vivantes, les patrimoines, l’économie et l’utilisation durable des ressources, dans le même élan du dynamisme de l’intérieur de la Guyane. Ces actions ont nécessité de réunir toutes les forces de l’établissement. Le Comité de vie locale a été réinstallé, permettant une animation et un débat sur le développement local. Le Conseil scientifique a travaillé sur des sujets aussi cruciaux que la participation et le consentement préalable des communautés autochtones dans le cadre des APA ou encore la stratégie de conservation de la zone de cœur.

Le Parc amazonien de Guyane, établissement national travaillant aux cotés des collectivités locales du sud de la Guyane, est directement à leur service ainsi qu’à celui des communautés. Ses actions patrimoniales et ses contributions au développement local en 2016 démontrent qu’il peut leur assurer une visibilité et un rayonnement renforcés, débordant largement les frontières. Après dix années de plein exercice, le Parc amazonien est aussi, à l’échelle amazonienne et globale, une réponse française significative aux enjeux internationaux de la crise de la biodiversité et du changement climatique.

Téléchargez notre rapport d’activité.

Retrouvez tous nos rapports d’activité depuis 2009 dans notre médiathèque.

 

1 commentaire

  1. Ravin

    Je souhaite être destinataire des publications et informations que le Parc Amazonien peut présenter au grand public..

    Répondre

Répondre