Vous êtes ici : AccueilVie de l’établissementLes grands RDV du Parc Amazonien en 2017

Les grands RDV du Parc Amazonien en 2017

Vie de l’établissement

Le 27 février 2007, la Guyane comptait dans son patrimoine naturel le plus grand parc national de la France et de l’Union européenne, créé par décret ministériel du 27/02/2007 sous le nom de Parc amazonien de Guyane.

De Trois-Sauts sur l’Oyapock à Pidima sur le Maroni, en passant par le territoire de Saül, le Parc amazonien couvre une superficie de 3,4 millions d’hectares, où les Hommes vivent dans la nature luxuriante de la forêt amazonienne.

10 ans avec le Parc amazonien de Guyane, où l’établissement public est investi des missions de connaissance, de préservation et de valorisation des patrimoines naturels et culturels, d’éducation et de sensibilisation à l’environnement et d’accompagnement des collectivités dans le développement durable.

10 ans avec le Parc amazonien de Guyane, où écoute et dialogue constituent les fondations de ce parc national : la mise en place d’une gouvernance locale fut initiée afin de connaître les souhaits et les besoins des habitants des territoires, en tenant compte des difficultés et des atouts de ces derniers.

10 ans avec le Parc amzonien -nature10 ans de suivi de la faune

Le Parc amazonien mène depuis sa création des programmes scientifiques visant à mieux connaître la faune du sud de la Guyane. Parallèlement à ces suivis écologiques, des enquêtes participatives sont organisées avec les populations afin de mieux connaître les pratiques de chasse actuelles, les processus socio-culturels qui les sous-tendent et le rôle alimentaire, mais aussi économique, culturel et cultuel des espèces chassées. L’objectif étant de mettre en place à terme des mesures de gestion, adaptées au contexte local et acceptées par tous, permettant de garantir la pérennité des ressources et la préservation des espèces clés du patrimoine naturel.

10 ans de valorisation des identités culturelles

En lien avec ses partenaires, le Parc amazonien soutient les projets visant à transmettre les savoirs et savoir-faire aux plus jeunes générations, accompagne les actions de préservation des patrimoines culturels matériels et immatériels, appuie les rencontres intra et extra-communautaires initiées par les habitants et promeut une offre culturelle décentralisée pour les bassins de vie. Au programme cette année, 2 évènements phares valoriseront les cultures guyanaises de part et d’autres de l’Oyapock et du Maroni : La journée de l’abattis le mardi 6 juin à Camopi et le Festi Maroni les 9 et 10 juin 2017 à Maripa-Soula.

10 ans de reconnaissance et de surveillance du territoire

D’une superficie de 3,4 millions d’hectares, le Parc amazonien de Guyane est le plus grand parc national de France et d’Europe. L’immense forêt tropicale humide qu’il abrite est entrecoupée de cours d’eau majestueux où alternent zones calmes et sauts tumultueux. Sources de nourriture, voies de communication, ils sont également le support de valeurs symboliques et sociales. Implanté sur les bassins versants amonts de la quasi-totalité des fleuves de Guyane, le Parc amazonien assume la responsabilité de protéger leurs sources dans l’intérêt de l’ensemble de la région. Dans un contexte de recrudescence de l’orpaillage illégal, les équipes du Parc national réalisent tout au long de l’année des missions de diagnostic environnemental, tant aérien que fluvial et terrestre, permettant d’alerter et d’appuyer les forces de l’ordre en charge de la lutte contre ce fléau.

10 ans d’appui au développement local

Développement local, développement durable, le PAG accompagne les collectivités locales dans la mise en œuvre de projets qui valorisent les ressources, les hommes et leurs savoir-faire, en tenant compte des facteurs sociaux et environnementaux. Placées au cœur du développement, les communautés locales sont partenaires de l’Établissement pour l’élaboration d’actions en faveur de l’amélioration du cadre de vie, de la production et de la transformation agricoles, du développement touristique raisonné, de la préservation des traditions par la valorisation de l’artisanat. La préparation puis la mise en œuvre progressive des conventions d’application de la charte permettent au Parc d’adopter une démarche plus globale, partagée et claire avec les collectivités locales, dans une perspective de renforcement et d’appropriation des compétences.

10 ans avec le Parc amazonien de Guyane

c’est surtout un partenaire de proximité souhaitant associer les acteurs du territoire à cet anniversaire. Ainsi, pour commencer les festivités, une journée Portes ouvertes pour nous rencontrer se tiendra le vendredi 3 mars 2017 de 10h à 16h à la maison du PAG située à Rémire.

Des animations ; des portraits d’habitants, acteurs dans leur territoire ; des conférences-débats, projections de films ; et autres grandes rencontres avec la population … seront proposés au grand public, d’ici ou d’ailleurs toute l’année. Téléchargez le calendrier du Parc amazonien de Guyane et inscrivez les dates clés dès maintenant !

Répondre