Vous êtes ici : AccueilVie des territoiresInitiation à la vannerie à Trois Sauts

Initiation à la vannerie à Trois Sauts

Actions | Vie des territoires
© David Marius Zidoc / PAG
© David Marius Zidoc / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG
© DMC / PAG

La deuxième édition des ateliers Ya+lé Yemoe’a s’est déroulée le 19 janvier à Trois Sauts. Ces ateliers ont eu pour objectif de permettre aux élèves de redécouvrir les méthodes de fabrication d’objets traditionnels wayãpi.

Cinq classes de l’école primaire de Zidock ont eu l’opportunité de participer à ces séances de transmission grâce à la présence de quatre porteurs de savoirs.

Durant une heure, chaque classe a pu observer les artisans tisser l’arouman pour confectionner des objets du quotidien (panier, couleuvres, tamis). Le tressage de l’arouman étant traditionnellement une activité masculine, les jeunes hommes ont été invités à réaliser eux même les objets sous l’œil attentif des artisans.

Traditionnellement, le tissage du coton est une activité féminine, ainsi après la démonstration des artisanes, les jeunes filles ont pu tisser à leur tour le coton. On s’est aperçu que certaines maitrisaient parfaitement cette technique et maniaient le coton avec une parfaite dextérité ! Ces ateliers ont été très appréciés par les élèves, les artisans et les professeurs, qui ont émis le souhait de les voir se reconduire.

Ces ateliers ont été l’occasion pour les artisans de transmettre leurs savoirs aux plus jeunes générations. En effet, le nombre de jeunes sachant réaliser des vanneries diminue avec les années. Ces ateliers sont donc l’occasion pour les jeunes d’acquérir ces savoir-faire.

Répondre