Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
Poste basé à  
Maripa-Soula (délégation territoriale du Maroni - DTM)
Poste de catégorie A, ouvert prioritairement aux agents des 3 fonctions publiques, aux contractuels Quasi-Statut Environnement et par défaut aux contractuels de niveau équivalent.

Missions :

En lien avec les services du siège et sous l'autorité du chef de l’unité territoriale (UT) de Maripasoula, l’adjoint(e) au chef d’UT - responsable projets, développement et culture :
- encadre les agents de développement (2) du bourg de Maripa-Soula ;
- accompagne le pilotage des conventions d’application signées avec les communes de Maripa-Soula et Papaïchton ;
- contribue à l’animation du réseau des partenaires locaux sur les sujets développement, culture & EEDD ;
- facilite l’émergence et la mise en oeuvre de projets de développement local, d’acquisition de connaissance, de sauvegarde et de valorisation des patrimoines culturels ;
- appuie le chef de délégation dans la gestion de la délégation.
Il/elle est amené(e) à assurer plus spécifiquement les missions suivantes :

Encadrement des agents de développement & appui au chef d’UT

Il/Elle est la responsable hiérarchique du chargé et de l’agent de développement basés sur Maripa- Soula. Il/Elle gère le suivi RH, la planification des tâches, le suivi des dossiers et la mise en oeuvre des changements requis par la stratégie.
En sa qualité d’adjoint(e) au chef d’UT, il/elle s’assure de la bonne coordination du travail inter-équipes au niveau des UT et équipes de Maripa-Soula et Papaïchton. Il/elle assure une présence régulière sur les différents sites avec pour objectif d’en améliorer le fonctionnement, ainsi qu’un soutien au chef d’UT de Maripa-Soula dans la gestion au quotidien des équipes du Maroni. Il/elle peut être amené(e) à assurer l’intérim.

Pilotage des conventions d’application & animation de réseau

En sa qualité de responsable de la cellule développement et culture, il/elle dispose d’une vision thématique transversale sur la Délégation du Maroni lui permettant d’assurer le suivi et d’accompagner le pilotage des conventions d’application avec les équipes et les partenaires.
En interne, il/elle accompagne les agents de développement et pilotes des projets conventionnés dans la mise en oeuvre opérationnelle des actions programmées. Il/elle propose un appui méthodologique aux agents en fonction des besoins identifiés, en lien étroit avec leurs responsables hiérarchiques. Il/Elle peut être amené(e) à réaliser les entretiens annuels de ces agents, aux côtés et en soutien à leurs responsables hiérarchiques.
En externe, il/elle supervise et participe aux temps forts des projets conventionnés (COPIL, COTECH) au nom ou aux côtés des chefs d’UT et en lien étroit avec le chargé de mission Charte du siège. Il/elle s’assure de l’animation du partenariat global PAG/Mairies autour des conventions d’application.

Facilitation de projets culturels et de développement local

En sa qualité de responsable de la cellule développement et culture, il/elle dispose d’une vision thématique transversale sur la Délégation du Maroni sur les enjeux relatifs au développement local et aux patrimoines culturels matériels et immatériels, et en assure la cohérence avec la cellule patrimoines en contribuant à renforcer les rapports homme/nature.
A ce titre et en lien fonctionnel étroit avec les référents et responsables thématiques, il/elle identifie et accompagne des actions de développement local, d’acquisition de connaissance, de sauvegarde et de valorisation des patrimoines dans le respect des objectifs stratégiques du PAG.

Afin de tenir compte du contexte particulier du Parc amazonien de Guyane, la procédure de recrutement prévoit une évaluation et un entretien avec un jury.

Pour toute information sur le poste, sur Maripasoula ou sur la DTM, vous pouvez joindre Stéphane DEFRANOUX, chef de la DTM, par téléphone au 0694 21 24 11 ou par mail à l’adresse suivante stephane.defranoux@guyane parcnational.fr

Echéance de recrutement : 1er août 2022
Date limite de candidature : 9 juillet 2022

Les candidatures (lettre de motivation et curriculum vitae) sont à adresser à l’attention de Pascal VARDON, Directeur du parc amazonien de Guyane
Et à envoyer par courrier postal ou courriel à : Françoise LEMAITRE-ANQUETIL - Responsable des ressources humaines - 1 rue de la Canne à sucre - 97354 Rémire Montjoly recrutements@guyane-parcnational.fr
En mettant en copie Stéphane DEFRANOUX, stephane.defranoux@guyane-parcnational.fr

Publié le 
12/05/2022
Date limite de candidature 
09/07/2022
A pourvoir à compter du 
01/08/2022