Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
 
Vie des territoires

Le Tukusipan est un élément central chez les Wayana, tant de manière symbolique, que par son emplacement : au milieu du village. Ce carbet communautaire permet de célébrer les différentes fêtes et rites initiatiques, d’accueillir les voyageurs de passage et d’assurer la transmission culturelle d’un savoir-faire connu des anciens.

Le premier Tukusipan du village date d’une trentaine d’années, suite à un incendie qui avait ravagé la structure, Taluen était resté sans carbet communautaire pendant de longues années, Une anomalie pour un village wayana. Un nouveau Tukusipan a donc été construit et il a vu le jour en décembre 2010,  le plus imposant du Haut-Maroni avec ses 13,50 mètres de diamètre et une hauteur totale de 17,50 mètres.  

Après plus de 10 ans de vie, la toiture n’était plus suffisamment étanche et l’eau pénétrait dans le carbet et sur le traditionnel maluwana.

La rénovation du Tukusipan a été entreprise l’année dernière, une charge lourde pour la communauté. C’est donc grâce à la volonté et à un travail collaboratif entre le chef du village Aimawale Opoya, et AKENAITUNA, association très active du village que ce projet a abouti.

Jeanette Akanata, présidente de l’association, s’est entourée de bénévoles actifs dont Sophie Pradal afin de monter le dossier et obtenir des financements.

Le projet qui atteint la somme finale de 53 521 € a été soutenu par la mairie de Maripa-soula, l’ARS, la CTG, la DGCOPOP et le Parc amazonien. 90% de cette somme sont destinés à rémunérer les habitants qui ont répondu présent pour participer au projet.

Après plusieurs mois de retard, dû aux conditions météorologiques et la crise sanitaire, les premières expéditions de récoltes de feuilles de Waî et Comou, ont débuté en septembre 2021.

Une dizaine de salariés ont travaillé pendant 7 mois afin de ramener les matières premières avant de commencer le remplacement des feuilles et la rénovation partielle de la structure. 

Au village, les anciens, également devenus salarié le temps du projet, ont permis d’assurer la bonne utilisation des feuilles. Le savoir-faire est transmis et le travail commun en fonction des forces de chacun est parfaitement réalisé.

« Moi je suis le plus jeune qui ai travaillé sur le Tukusipan. C’était la première fois que je faisais tout ça et j’ai vraiment appris avec des anciens parce qu’ils sont tous là avec moi. J’ai 25 ans, j’habite ici, c’est pour ça que j’ai fait ça, j’ai vraiment appris. Pour la fabrication, c’était incroyable pour moi ! Je suis très content ! » - Moussedou Simanku, habitant du village.

Le maluwana élément indispensable au Tukusipan est, lui aussi, rénové par le chef Aimawale Opoya qui travaille les symboles peints en argile contant les légendes Wayana.

Après plusieurs mois de travail, le Tukusipan de Taluen a été inauguré le samedi 30 avril 2022.

Pour l’occasion, Le village était en fête. Des  ateliers de genipa, de perles et de flûte étaient organisés  suite à une collaboration entre les habitants et le Parc amazonien de Guyane, ainsi que des tournois sportifs, football, volley, etc.. Des danses, chants et contes se sont fait entendre à chaque coin du village. 

Samedi la préparation des repas traditionnels a commencé, la collecte des différents cachiri fabriqués par toutes les familles du village est réalisée par Michel ALOIKE, capitaine du village, certains se parent de leurs plus belles perles, du traditionnel kamisa pour les femmes et du kalimbe pour les hommes : le tissu rouge est mesuré et coupé individuellement pour chacun.

Sous le tukusipan, les bruits de marteaux et discussions en wayana pour préparer la mise en place du maluwana font rage. De la musique traditionnelle réalisé par la famille du chef emplisse le carbet. C’est un temps de fêtes où jeunes et anciens se mélangent dans la joie (et le cachiri ;)

« Inaugurer un Tukusipan ce n’est pas tous les jours » annonçait Serge ANELI, maire de Maripa-soula.

En effet, assister à la traditionnelle mise en place du maluwana (ciel de case), est un événement très spectaculaire. Au total 8 hommes se sont attelés à la tâche sous le regard soutenu des personnes présentes... Après beaucoup d’effort et de frayeurs, le maluwana est posé et orne désormais le haut du carbet communautaire. Les activités normales peuvent reprendre dans le Tukusipan de Taluen sous la protection des esprits légendaires wayana.

Etaient présents : Aimawale OPOYA le chef du village, Jeanette ANATAKA , présidente de l’association AKENAITUNA, Sophie PRADAL – bénévole, Michel ALOIKE, capitaine du village.

Ainsi que les invités : Serge ANELI, Maire de Maripa-soula, Johny MALARME, adjoint au directeur Culture, Jeunesse et Sport à la DGCOPOP, Raymond DEYE, 15ème vice-président, représentant de la CTG, Stéphane DEFRANOUX, chef de la délégation territoriale du Maroni.