Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 08/08/2019

Le Parc amazonien en Colombie pour promouvoir la coopération sur la biodiversité lors du 5ème Congrès international sur la biodiversité du plateau des Guyanes (5 au 8 août 2019).

Une délégation du Parc amazonien s’est rendue à Florencia (Amazonie colombienne) pour participer au 5ème congrès international sur la biodiversité du plateau des Guyanes : une excellente opportunité pour rencontrer les partenaires et faire le point sur les avancées scientifiques concernant la connaissance de l’environnement amazonien !
L'équipe du PAG du Projet RENFORESAP © A. Anselin PAG

A cette occasion, Raphaëlle RINALDO, responsable scientifique du Parc amazonien, a présenté les résultats des travaux concernant la connaissance des pratiques de chasse et les réflexions en cours pour co-élaborer, avec les habitants, des mesures de gestion des ressources faunistiques.

Le Parc amazonien et ses partenaires du projet RENFORESAP* en ont par ailleurs profité pour organiser un événement spécifique sur la thématique des sciences participatives. Un atelier rassemblant des participants de la Colombie, du Vénézuela, du Brésil, du Guyana, du Suriname et de la Guyane a permis de mettre en évidence les enjeux et les avancées dans chaque pays quant à l’implication des habitants, notamment des communautés amérindiennes et maronnes, dans la réalisation des projets scientifiques.

Sollicité par le programme IAPA (Intégration des Aires Protégées d’Amazonie), Arnaud ANSELIN, directeur adjoint du Parc amazonien, a également participé, le dernier jour, à une table ronde visant à mettre en évidence les apports de cette initiative au renforcement du réseau des gestionnaires d’aires protégées.

* Lancé en 2018, le projet RENFORESAP vise à renforcer les liens et les échanges techniques entre gestionnaires d’espaces protégées. Porté par le Parc amazoien, il est financé à 75% par les fonds européens du Programme de Coopération Interreg Amazonie (PCIA). Les autres cofinanceurs sont la Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL), l’Agence Française de Développement (AFD) et le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM). Le projet RENFORESAP se déroule sur 3 ans (2018-2020).

Les partenaires institutionnels du Parc amazonien pour ce projet sont la Commission des Aires Protégées du Guyana, ainsi que le gouvernement surinamais via le ministère du développement régional et le ministère de la planification spatiale et de la gestion des ressources terrestres et forestières.