Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share

Plans de gestion forestiers du Maroni

Depuis 2012, le PAG et l’ONF travaillent en partenariat pour la mise en place de plans de gestion forestiers à Maripa-Soula et Papaïchton.

En 2012, un stage avait été co-encadré par les deux établissements pour analyser les usages forestiers (lien synthèse stage). En 2013 et 2014, des prospections de terrain ont été effectuées par l’ONF pour évaluer le potentiel en production de bois d’œuvre dans le secteur, identifier les secteurs et estimer les niveaux de prélèvement de produits forestiers ligneux et non ligneux et enfin identifier les points d’intérêt touristiques, patrimoniaux et écologiques. Depuis 2015, des échanges avec les élus, les autorités coutumières, des représentants d’usagers et les institutions impliquées dans la gestion ou l’aménagement des espaces agricoles et forestiers ont été initiés à Maripa-Soula afin de partager les besoins et points de vue des différentes parties prenantes.

La fin d’année 2015 et l’année 2016 ont été marquées par plusieurs temps de concertation. Fin 2015, un premier échange a réuni l’ensemble des parties prenantes afin d’identifier collectivement les besoins des différents usagers des ressources et espaces forestiers. Début janvier, un atelier de travail technique a été mené pour analyser l’articulation entre le projet de plan de gestion proposé par l’ONF et les besoins identifiés lors de la réunion précédente.

Cet atelier a ensuite été restitué aux élus, suivi d’un échange avec eux sur les points à approfondir. A la demande des élus, l’ONF et le PAG ont travaillé conjointement à l’élaboration d’un document de présentation du projet de plan de gestion explicitant les modalités de définition du périmètre de la forêt aménagée, les choix de zonage et la réglementation applicable dans chaque zone.

Un dernier temps d’échange a été organisé en juin autour d’une visite de terrain afin de visualiser in situ les propositions présentées dans le document et d’une réunion avec les différentes parties prenantes pour que l’ONF puisse répondre aux questions soulevées par le projet et recueillir les commentaires et recommandations.

Ces différents échanges ont permis à l’ONF d’expliciter les principes de l’aménagement forestier et sa démarche de mise en place de plan de gestion et aux acteurs locaux de faire remonter leurs besoins et contraintes liées à l’utilisation des ressources et de l’espace forestier. Certains points du projet proposé par l’ONF seront ainsi adaptés au contexte local (modification des limites à proximité des abattis, assouplissement de la réglementation sur le prélèvement de plantes non ligneuses à usage traditionnel etc.). Le projet final sera présenté dans le courant de l'année 2018 aux différentes parties prenantes.