Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share

Recherche d’indicateurs environnementaux

Si en Europe les caractéristiques biologiques et écologiques des cours d’eau sont connues depuis près de 70 ans, en Guyane, les premières études remontent seulement aux années 1980.

Ces caractéristiques ont besoin d’être connues si on souhaite suivre leur qualité. Dans un contexte d’évolution démographique et de pressions anthropiques incontrôlées (orpaillage illégal) sur le Sud de la Guyane, il est important de disposer de référentiels et d’indicateurs permettant de suivre la qualité des cours d’eau et d’alerter sur l’état critique de ces masses d’eau dont les habitants dépendent.

Le Parc amazonien de Guyane a accompagné :

  • la mise en place d’indices DCE adaptés à la Guyane (Programme PME 2010 – 2015)
  • l’étude des sources du mercure le long des chaînes trophiques sur l’Oyapock (Programme ANR RIMNES 2012 – 2015)

Le PAG contribue au réseau « Turbidité » en prenant des mesures du turbidité in-situ lors de missions sur le territoire mais aussi en partageant ses données dans le cadre de travaux ou projets de recherche contribuant à la mise en place, optimisation ou à la recherche d’indicateurs environnementaux.