Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 24/02/2020
Vie des territoires
L’évaluation intermédiaire de la Charte a été réalisée entre janvier et juin 2019. Elle avait pour objectif de construire un regard commun sur la mise en œuvre de la Charte entre 2013 à 2019 et d’identifier les changements éventuels à apporter.

Le comité de suivi et évaluation de la Charte est composé des membres du bureau du Conseil d’administration et de personnes qualifiées invitées par le Président. En juin 2018, il a décidé d’engager l’évaluation intermédiaire de la Charte. L’objectif était de réinterroger les objectifs initiaux fixés par la Charte, d’éclairer les priorités et choix d’actions engagées sur le terrain, et  de réajuster si besoin l’intervention du Parc amazonien et de ses partenaires.

L’étude a été conduite par un bureau d’étude externe. La méthode d’évaluation a donné une large place aux nombreuses études relatives à cet espace exceptionnel, mais aussi à l’expression des habitants et des acteurs du territoire, avec près de 180 personnes rencontrées sur tous les espaces du Parc amazonien. L’étude a duré près de 6 mois et a permis de formuler des recommandations autour de 4 grands axes :

  • Poursuivre l’ancrage de l’établissement public dans son territoire
  • Clarifier l’intervention du PAG auprès des habitants et améliorer la visibilité de l’action localement
  • Faire de la Charte un stimulateur de projets et non pas seulement un cadre de rattachement
  • Valoriser l’action du PAG pour le territoire et pour les agents

Les conclusions et recommandations de l’évaluation intermédiaire ont été présentées à l’ensemble des agents du Parc amazonien et approfondies en ateliers lors d’un séminaire, qui s’est tenu les 24 et 25 septembre à Roura.

Le rapport complet de l’évaluation ainsi qu’une synthèse sont accessibles sur : http://www.parc-amazonien-guyane.fr/fr/le-parc-amazonien-de-guyane/charte-du-pag/evaluation-mi-parcours-de-la-charte

Atelier au séminaire des agents du Parc amazonien
Atelier au séminaire des agents du Parc amazonien ©PAG