Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 26/03/2019
Coopération régionale

Le Parc amazonien reste très investi dans la coopération régionale.

Vue aérienne d'un ilot de végétation sur le Maroni. © Guillaume Feuillet / PAG
Lundi 18 mars, a eu lieu à Paramaribo le comité de pilotage du projet RENFORESAP.

Porté par le Parc amazonien et financé majoritairement via le programme de coopération Interreg Amazonie (PCIA), RENFORESAP vise à développer le dialogue et l’échange d’expérience entre aires protégées du Plateau des Guyanes. Rassemblant le PAG et ses partenaires surinamais et guyaniens, cette réunion a permis de faire un point sur l’avancement du projet. Il a notamment été question de l’organisation d’un important atelier de travail au Guyana, du 13 au 17 mai 2019, sur le thème de la protection et de la valorisation des patrimoines culturels dans les espaces protégés.

Dans la foulée, le directeur adjoint du Parc amazonien, Arnaud Anselin, a représenté la Guyane lors de la rencontre des aires protégées du *Biome amazonien qui s’est tenue à Bogota, en Colombie, les 21 et 22 mars 2019. Occasion de valoriser auprès des autres pays d’Amérique latine les initiatives conduites au niveau du plateau des Guyanes en matière de conservation de la nature. Il s'agit également de réaffirmer la solidarité entre tous les acteurs amazoniens pour porter un message fort en faveur de la préservation des écosystèmes lors des prochaines échéances internationales, notamment la 15e réunion des parties de la convention sur la diversité biologique en Chine en 2020.

 


*Le biome amazonien couvre tous les écosystèmes présents dans le bassin amazonien, parmi lesquels domine largement la forêt amazonienne. Plus grande forêt tropicale au monde, elle est dotée d’une biodiversité exceptionnelle. Mais ces forêts immenses sont aussi lieu de vie et sources d’emplois et de revenus pour des millions de personnes.