Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 25/05/2018
Du 13 au 19 mai, le Carbet des Bulles et le Mapa Buku Festi se sont associés pour proposer un Festival du livre itinérant à Maripa-Soula. Les élèves d’Antecume-Pata, Taluen et Cayodé ont vu arriver de drôles de dessinateurs, les touques remplies de carnets, de crayons et d’aquarelles.

 

Ateliers BD dans les villages amérindiens © GC / PAG

Dans les villages amérindiens du Haut-Maroni, les neuf auteurs de BD* invités par le Carbet des Bulles et le Mapa Buku Festi sont intervenus dans les écoles primaires pour animer des ateliers de dessin. Les enfants ont ainsi pu s’essayer au portrait (avec plein de pièges pour compliquer la tâche !), à la décoration d’enveloppes (pour correspondre avec des écoles du littoral), à l’écriture d’histoires... Au-delà de ces échanges, le festival a permis de faire entrer et de faire parler du livre et de la bande dessinée dans les villages.

Et puisque l’art graphique était à l’honneur, les auteurs de BD n’ont pas embarqué seuls en pirogue. Béatrice Agouinti, ATSEM à Maripa-Soula, les a accompagnés pour initier les enfants à l’art de la broderie et du pangui. L’association AVM (atelier vidéo multimédia) était également du voyage pour leur dévoiler quelques mystères du film d’animation, tandis que la KazLab de Saint-Laurent et la Canopée des Sciences les ont transportés dans d’autres mondes grâce à leurs casques de réalité virtuelle. Le Parc amazonien a pour sa part animé des ateliers de contes.

Le soir, l’ensemble des habitants étaient conviés sous le tukushipan où des spectacles de dessins collectifs (« Tac o Tac ») étaient proposés.

De retour au bourg de Maripa-Soula en fin de semaine, le Festival du livre itinérant s’est installé sous le hall sportif. L’occasion pour les élèves de la commune d’échanger avec les auteurs de BD et les associations présentes. Pour passer à la pratique, des fresques collectives ont été réalisées sous les conseils avisés de Carlos Adaoudé (artiste aluku de tembé) et Minestelli (artiste wayana de ciel de case). Une classe de Taluen a également présenté les premières planches de l’ABCdaire qu’elle réalise sur les fruits et légumes de Guyane en partenariat avec des collégiens de Maripa-Soula.

Profitant de cette belle dynamique, un petit marché artisanal a réuni une dizaine d’artisans et des cuisinières. Linia Opoya, de Taluen, a quant à elle proposé un atelier d’initiation à la poterie. Une projection de films et des concerts ont clôturé ce festival à Maripa-Soula. 

De retour sur le littoral puis pour certains en Europe, les auteurs de BD ne sont pas près d’oublier cette superbe expérience sur le Haut-Maroni. D’autres projets sont déjà en préparation. À suivre !

*Joub, Jean-Luc Cornette, Thierry Martin, Eric Sagot, Terreur graphique, Jean-Louis Tripp, Étienne Davodeau, Nicoby et Emmanuel Lepage, rejoints ensuite par Olivier Copin, qui travaillait avec les classes du littoral.