Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 15/11/2019

Renforcer le dialogue entre les aires protégées du Plateau des Guyanes, tel est le défi que s’est lancé le Parc amazonien de Guyane en 2018...

Renforcer le dialogue entre les aires protégées du Plateau des Guyanes, tel est le défi que s’est lancé le Parc amazonien de Guyane en 2018 à travers son projet de coopération régionale RENFORESAP. Quelles sont les actions en cours et à venir ?

De Florencia (Colombie)…

Il a été décidé d'organiser un événement parallèle lors du Ve Congrès International sur la Biodiversité du Plateau des Guyanes qui s'est tenu au mois d’août 2019 à Florencia, en Colombie. Il était important de saisir cette occasion et la présence des parties prenantes du biome amazonien pour échanger sur les expériences et les enseignements tirés des programmes menés dans la région sur la science participative dans l'environnement amazonien.  Cet atelier, rassemblant des participants de la Colombie, du Venezuela, du Brésil, du Guyana, du Suriname et de la Guyane, a permis de mettre en évidence les enjeux et les avancées dans chaque pays quant à l’implication des habitants, notamment des communautés amérindiennes et maronnes, dans la réalisation des projets scientifiques.

…A Lima (Pérou)

Sur invitation du projet IAPA (Intégration des Aires Protégées d’Amazonie – Initiative du réseau REDPARQUES), le projet RENFORESAP était présent au 3e Congrès des Aires Protégées d’Amérique du Sud et des Caraïbes qui s’est tenu à Lima au mois d’octobre 2019. Cette participation s’est traduite par la tenue d’un stand au pavillon UE-REDPARQUES et des participations aux événements parallèles notamment sur les questions d’avenir de la région amazonienne et des grands projets qui s’y dessinent. Cette opportunité donne une visibilité importante à nos 3 pays souvent oubliés de l’Amérique du Sud et met en lumière notre projet RENFORESAP.

Et retour dans la sous-région

Plus localement, le 2ème atelier de RENFORESAP aura lieu au Suriname, en novembre, sur l’écotourisme dans les aires protégées du Plateau des Guyanes. Améliorer la gestion des aires protégées à travers le partage des bonnes pratiques et expériences entre les parties prenantes et les communautés, tel est le principal objectif de ces ateliers régionaux. Il réunira une cinquantaine de participants des trois pays partenaires et des représentants d'autres aires protégées d'Amérique du Sud (Colombie, Pérou, Brésil) pour discuter des défis communs auxquels chaque pays est confronté et des opportunités de coopération. La finalité de la réunion sera de formuler des recommandations pour des actions à court et à long terme sur la thématique. Le dernier atelier régional se tiendra en Guyane Française au cours de la semaine du 10 février 2020 sur les stratégies de lutte contre l’orpaillage illégale dans les aires protégées des Guyanes. Une fois encore, l’objectif sera d’améliorer la gestion des aires protégées grâce au partage des meilleures pratiques et expériences entre les parties prenantes et les communautés des 3 pays. Une cinquantaine de participants se réuniront pour aborder ce sujet sensible et tenter de trouver des opportunités de coopération.

A travers ce projet transnational, le PAG espère contribuer à un développement local durable et respectueux des cultures et des modes de vie en site amazonien isolé.