Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 03/10/2018
Afin de sensibiliser les agriculteurs et habitants de Saül aux dangers que représentent les produits phytosanitaires sur la santé et l’environnement, le Parc amazonien et la commune ont organisé du 28 au 30 septembre la manifestation « Objectif zéro phyto », en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Guyane, le Centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA) et la Canopée des sciences.

Durant trois jours, la Chambre d’agriculture et le CFPPA ont ainsi pu, lors de visites de parcelles agricoles et de jardins privés, apporter aux agriculteurs et particuliers des conseils personnalisés et des informations, notamment en matière de réglementation. Des films ont également été projetés afin de mieux capter le public.

De son côté, la Canopée des sciences a proposé aux plus jeunes différentes activités en plein air et en salle, afin d’illustrer toute l’importance des interactions plantes-animaux et comprendre le danger que représentent les produits phytosanitaires qui finissent dans les assiettes. En bonus, une très belle conférence sur les fourmis a été présentée, faisant salle pleine dès le premier soir.

Cette manifestation aura permis de constater que les collectivités locales sont exemplaires en matière de gestion et d’entretien des espaces verts. Les agriculteurs modifient quant à eux peu à peu leurs pratiques et sont désireux de mieux faire, mais demandent à être davantage accompagnés. Enfin, même si bon nombre de jardins semblent exempts d’herbicides, il était nécessaire de rappeler aux particuliers qu’au 1er janvier 2019, ils n’auront plus le droit d’acheter de produits phytosanitaires pour leur usage privé.

Cette opération de sensibilisation s’inscrit dans le cadre du plan régional Ecophyto 2. Elle fait également partie d’un projet plus global, inscrit dans la convention d’application de la charte signée entre le Parc amazonien et la commune, visant à favoriser la mise en place d’activités respectueuses de l’environnement dans le domaine agricole et des espaces verts. Ces deux prochaines années, il est ainsi prévu de renforcer les compétences des agriculteurs en techniques agro écologiques, de sensibiliser encore le grand public au danger des produits phytosanitaires et d’accompagner la commune de Saül vers une labellisation, au titre de ses pratiques exemplaires dans le domaine des espaces verts.

Sur ce territoire aux enjeux écologiques et touristiques forts, la commune n’en ressortira que plus valorisée quand l’ensemble des acteurs locaux et citoyens se seront pleinement emparés du sujet.

Concours du plus beau jardin et du plus bel abattis

Le concours du plus beau jardin ornemental et/ou médicinal et du plus bel abattis se déroulait également durant la manifestation « Objectif Zéro phyto ». Les participants se sont notamment démarqués en fonction de leur utilisation ou non de produits chimiques (phytosanitaires et/ou engrais). Cindy Allinckx a remporté le concours du plus beau jardin, Serge Charles celui du plus bel abattis. 

La Chambre d'agriculture, le CFPPA et le PAG rendent visite aux agriculteurs et aux particuliers de Saül © JMM / PAG