Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 11/10/2019
Vie de l'établissement
Le dispositif d’appui aux porteurs de projet économique, porté par le Parc amazonien de Guyane dans les communes de Maripa-Soula, Papaïchton et Saül, s’est clôturé ce lundi 30 septembre à Maripa-Soula avec une dernière réunion de travail collectif et un moment de convivialité.

Quarante-quatre porteurs de projets économiques, sur les 80 inscrits, ont fait le déplacement jusqu’à Maripa-Soula pour participer à cette belle journée de clôture. Ils / elles ont participé à deux ateliers collectifs :

  • Un premier atelier d’échange d’expériences avec des entrepreneurs locaux de Maripa-Soula et Papaïchton invités pour l’occasion sur le thème suivant : « Etre entrepreneur dans une commune de l’intérieur, c’est possible mais quelle réalité ? ».
  • Un second atelier participatif sur le fonctionnement des Coopératives d’activités et d’emplois (CAE), conclu par un sondage d’intérêt.
Bilan

Après une remise de goodies aux participants, les institutions et partenaires accompagnant l’activité et l’emploi (Pôle Emploi, la DAAF, le CFPPA Matiti, les services Pôle agricole et urbanisme de la mairie de Maripa-Soula) se sont retrouvés un bilan du dispositif par le biais de chiffres clés :

  • 18 mois d’activité d’avril 2018 à septembre 2019 ;
  • 80 porteurs de projets inscrits de Pidima jusqu’à Loka (communes de Maripa-Soula et Papaïchton) en passant par Saül ;
  • 3 réunions collectives thématiques sur Maripa-Soula ;
  • 5 modules de formation-information sur les savoirs de bases de l’activité entrepreneuriale traduits en aluku et wayana, 4 lieux de formation à chaque fois : Antecume Pata , Taluen, Papaïchton et Maripa-Soula ;
  • l’implication de 65 agents Parc amazonien de Guyane sur 100 (service Développement durable, communication, informatique, secrétariat général, Direction, délégations du Centre et du Maroni et services logistiques...).

Le directeur du Parc amazonien, Pascal Vardon, et le président Claude Suzanon ont clôturé le dispositif par un discours de perspectives et d’ambitions autour de la création d’une Coopérative d’activités et d’emplois pour le Sud de la Guyane.

Les participants ont poursuivi ce moment de rencontres et d’échanges autour d’un repas agrémenté de jus de fruits locaux préparés par l’association d’agriculteurs transformateurs de Maripa-Soula, Oli Taanga.