Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 07/02/2020
Coopération régionale

Threats from goldmining in the protected areas : what strategies on the Guyana Shield ?

Le programme de coopération régionale RENFORESAP organise son 3e et dernier atelier consacré aux stratégies de lutte contre l’orpaillage à proximité et dans les aires protégées de Guyane, du Suriname et du Guyana, du 12 au 14 février à Cayenne et Régina, en Guyane française.
The RENFORESAP regional cooperation program is organising its 3rd and last workshop on the strategies against the threats from illegal goldmining in the Protected Areas of Guyana, Suriname and French Guiana, from February 12th to 14th in Cayenne and Régina, in French Guiana.

After a first workshop on the transmission of living cultural heritage organised in May 2019 in Guyana and then a workshop on the development of ecotourism in November 2019 in Suriname, this third working session will focus on goldmining and strategies for controls implemented by the three countries in and around protected areas.

Around sixty participants from the three country-partners are expected to attend this workshop. Protected area managers, experts in the fight against goldmining, representatives of public institutions, NGOs and local communities concerned by this thematic will discuss the issues and challenges encountered in each country, as well as the opportunities for cooperation. The working sessions will focus on the legal framework of each territory (an overview of the mining laws and strategies of each country); the current situation in protected areas related to the thematic ; the actions already in place at the borders and the impacts on local communities.

The exchanges from this workshop will contribute to the conception of a synthetic overview on the thematic and to an action plan for strategies to fight illegal goldmining in and around protected areas.

Après un premier atelier consacré à la transmission des patrimoines culturels vivants organisé en mai 2019 au Guyana puis un atelier sur le développement de l’écotourisme en novembre 2019 au Suriname, cette troisième session de travail s’intéressera à l’orpaillage et aux stratégies de lutte mises en œuvre par les trois pays à proximité et dans les aires protégées.

Une soixantaine de participants, venus des trois pays partenaires, sont attendus. Gestionnaires d’aires protégées, experts de la lutte contre l’orpaillage, représentants des institutions publiques, des ONG et des communautés locales concernées par cette thématique échangeront sur les enjeux et défis rencontrés dans chaque pays, ainsi que sur les opportunités de coopération. Les thématiques qui seront abordées sont notamment le cadre légal de chaque territoire (un aperçu des lois et des stratégies minières de chaque pays) ; la situation actuelle dans les aires protégées en lien avec la thématique ; les actions déjà en place aux frontières et les impacts sur les communautés locales.

Les échanges de cet atelier contribueront à l’élaboration d’un document de synthèse sur la thématique et également à un plan d’action pour les stratégies de lutte contre l’orpaillage à proximité et dans les aires protégées.