Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 11/12/2019

Exposition « Photos d’Identités Conformes » sur les thèmes de l’identité et de la laïcité, abordés par le collège Gran Man Difou de Maripa-Soula.

L’exposition « Photos d’Identité(s) Conforme(s) » est un projet réalisé dans le cadre de l'enseignement moral et civique, porté par le collège Gran Man Difou. Financé par l’Appel à propositions du Parc amazonien (2ème session 2019), ce projet consistait à travailler avec une classe de 3ème C prépa métier sur une série d’ateliers photos mettant en valeur les thèmes de l’identité et de la laïcité.

17 élèves d’environ 14 ans se sont pris au jeu en s se questionnant sur leur identité par la prise de photographies et le choix de mots qui les représentent. Encadré par l’association AVM un véritable studio photos a été organisé au sein du collège à la fin du mois de novembre. Le résultat : ces gros plan associés de mots clés que chaque élève a choisi pour se représenter. L’exposition a été affichée sur un mur extérieur du collège le 6 décembre 2019, journée nationale de la Laïcité. Cette action s’inscrit directement dans le programme de l’Observatoire de la Laïcité.

Explique-moi la laïcité

Les élèves ont d’abord dû réfléchir à la partie de leur corps qu’ils souhaitaient photographier : le pied pour les joueurs de football, le ventre pour les gourmands…Marianna aime chanter et parler, c’est donc son visage qu’elle a choisi. Pour elle, la laïcité implique de « Ne pas montrer sa religion à l’école, ne pas juger la religion des autres ». Elle est croyante, c’est écrit à côté de son portrait, ça fait partie de son identité et c’est important pour elle, mais ce n’est pas pour cela que ses résultats scolaires soient affectés.

Plus largement, les ateliers organisés en amont de cette exposition ont permis de revenir avec les élèves sur les concepts de respect, de tolérance et de diversité.

Toute la matinée, la classe ayant participé à ce projet reste près du mur où les photos sont exposées pour les présenter aux autres élèves. Chacun leur tour, les élèves visiteurs sont invités à rajouter des post-it sur le mur à côté des photos, pour y faire apparaître les mots qui les définissent. A la fin de l’exposition, c’est un mur de post-it, « mur de la diversité » qui ressort au milieu du collège !

" Le projet est intéressant parce qu’il a permis de connaître l’identité des autres, ce nous définit " nous explique Quidyan. Une belle découverte de l’autre à travers ce projet, en plus d’une valorisation des identités multiples qui composent le collège de Maripa-Soula et d’une initiation à l’art de la photographie. Comme le soulignent Mélanie et Manon, les professeures référentes de ce projet « c’est donc réfléchir à l’image de soi que l’on donne à voir à d’autres, en s’exprimant dans un premier temps par les arts pour éviter les blocages liés à l’écriture ». 

En 2020, cette exposition a vocation à sortir du collège pour voyager en Guyane (et pourquoi pas en métropole), et donner envie à d’autres d’enrichir ce travail sur l’identité et la diversité.