Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 31/10/2018
Vie des territoires

46 coureurs ont pris part, le samedi 27 octobre à la troisième édition du trail de Saül, organisé par le Parc amazonien, la mairie et la collectivité territoriale de Guyane.

Ils étaient 46 au départ de la 3ème édition du trail de Saül ce samedi 27 octobre 2018 à 6h30, devant la mairie du village. Organisé par le Parc amazonien, la mairie de Saül et la Collectivité territoriale de Guyane, le trail de Saül est devenu un rendez-vous incontournable pour les coureurs toutes catégories confondues.
Les gagnants de la 3e édition du Trail de Saül © MC Demailly PAG

Pour bon nombre de participants, le trail de Saül était une opportunité à saisir pour découvrir les sentiers de randonnées en pleine forêt qui font la réputation de la commune. Le challenge fut relevé sur trois parcours de 14, 24 et 32 km, aux dénivelés variés.

Plusieurs clubs ont pris part à l’événement, tels l’ASL, de Saint-Laurent et l’Etoile Montjolienne.

L’occasion, pour ce dernier de  s'entraîner pour la  Transmartinique 2018 prévue en novembre. D’autres « clubs » se sont révélés comme le Sporting Apéro Club de la Carapa, un groupe d'ami.e.s qui aujourd'hui a saisi le sérieux de la compétition !

En famille, entre ami.e.s ou coéquipiers de clubs sportifs, les participants de la 3ème édition ont été ravis d'être dans les avions affrétés par la compagnie  Air Guyane.

Arrivés sur place, direction la place des fêtes pour la remise de dossards. Certains se connaissent depuis l'an dernier et se surpasseront sur les mêmes distances, tentant d'améliorer leur score.
Cette année, le couple Flore Leclerc et Laurent Cousson qui ont couru en duo l'an dernier, ont choisi de faire cavaliers seuls cette année sur les 32 et 24 km.
Un trio s'est créé pour ce trail. Milo, malvoyant venu de Kourou pour courir sur le 14 km, a rencontré Nicolas Faivre d'Arcier et Stéphane Perot qui ont l'ont accompagné sur le parcours.

Comme chaque année, depuis la création du trail, Madame le Maire, Marie-Hélène Charles a tenu à participer, à son rythme. Elle a veillé à ce que tout se passe bien.

Le top départ à été donné à 6h30, devant la Mairie de Saül. Nos 46 traileurs se sont élancés sur les sentiers de Roche Bateau (14km), Mont Lafumée (24km) et Grand bœuf mort (32km).

Encadrés par une équipe de bénévoles du village, d'agents du PAG, de la CTG, de la Mairie, de la CCOG et des gendarmes mobiles, le trail de Saül a nécessité une organisation soutenue et réactive qui a été reconnue et encouragée par les participants.

 

14km. C'est Florian Mahler qui franchi la ligne d'arrivée en 1h41 min. suivi de Guillaume Allinckx, un jeune de la commune de Saül qui a fait une performance remarquable en 1h50 min, il obtient la 2ème place du classement du 14 km.

24 km. Sébastien Fourest du Toucan Athlétique Club de Kourou remporte sa 1ère victoire sur le 24 km en 2h31 min., il est suivi de Laurent Cousson qui prend la 2ème place en 2h40 min.

32 km. C'est presque sans surprise que Vincent Beaucourt du Club de Saint-Laurent du Maroni remporte cette distance. Malgré un demi-tour sur la piste de bélizon, il finit les 32 km en 2h56 min et 40 sec., soit plus d'une demi-heure avant Fréderic Delrue, le finaliste de la 2nde édition "Sur Les traces du Jaguar". Carine Loyer et Nickerson Perdius de l'éloile montjolienne se classe honorablement en tête du classement des 32 km.

On soulignera la participation de Milo Paul sur le 14 km, ancien VSC au PAG et malvoyant qui a contribué à la base de donnée de l'application Rando Amazonie dans le cadre du projet Amazonie Pour Tous, qui remporte le prix du meilleur couple et boucle son parcours en 3h 10min. Quant à Yann Becuwe qui s'était inscrit sur le 32 km, il rencontre des problèmes de santé qui le poussent à arrêter son parcours initial mais finalement à finir le 24 km.

Chaque médaille a une signification : inséparabilité, solidité du lien, fertilité, joie et plaisir... Création de Carlos Adaoudé © C Berthier PAG
David Jiout, représentant d'Air Guyane au côté du vainqueur des 32 km Vincent Beaucourt © MC Demailly PAG
Des trophées réalisés par Carlos Adaoudé ont fait le bonheur des vainqueurs © C Berthier PAG
Cédric Benoit, Moniteur forestier et Milo Paul © MC Demailly PAG
Un repas festif préparé avec amour par Antonio Lopez et l'équipe PAG © C Berthier PAG

La remise des prix a fait des heureux avec des récompenses pour tous les participants, des trophées et médailles réalisés par le tembeman Carlos Adaoudé qui a pris soin d'adresser un message aux gagnants à travers son art.

Tous s'accordent à dire que c'est une manifestation verte, sans déchet, encadrée par des bénévoles qui ont joué le jeu !

Pour la prochaine édition, le Parc amazonien réfléchit à intégrer au trail une boucle de 80 kilomètres.

Nickerson Perdius réalise une belle performance sur le 32km, au côté de la  Sylvie Negro qui est le 2ème meilleur temps féminin © Yohann Grand CCOG
Guillaume Allinckx arrive en 2eme position du 14 km ainsi que Collin Faivre d'Arcier, de passage en Guyane, qui réalise le 2ème meilleur temps féminin © David Jiout