Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 15/10/2019
Le marché mensuel des producteurs de Maripa-Soula, qui avait connu un réel succès l’an dernier, a fait sa rentrée le samedi 7 septembre !

Ce marché réunit chaque mois une dizaine de producteurs proposant des produits de leurs champs (fruits, légumes) et/ou des produits transformés (jus, pinda, poudre de piment etc.). En plus de fournir de nouveaux débouchés aux producteurs, ce marché permet de valoriser la production locale, fidéliser les consommateurs et favoriser les échanges.

Cette rentrée est marquée sous le signe de l’éco-responsabilité et en particulier de la réduction des sacs plastiques à usage unique. En effet, ils sont désormais interdits sur les stands, et les exposants sont accompagnés pour encourager les clients à se munir de leur propre cabas ou à défaut d’utiliser des sacs en papier kraft disponibles (à la demande uniquement) sur les stands. La démarche a connu un gros succès auprès d’un public de consommateurs avertis et volontaires !

Le marché suivant s’est déroulé samedi 5 octobre durant la Fête de la gastronomie dont le thème était « La cuisine responsable », célébrée cette année en même temps que le Pangi Uman festi (organisé par l’association Afiikan lutu).

Plusieurs actions et animations étaient prévues :

Sensibilisation à la réduction des déchets

Des sacs en tissu ont été confectionnés et vendus par la styliste Sylviane Blakaman, de l’entreprise locale Mystère Création, en partenariat avec le Parc amazonien, afin de permettre à la population d’avoir un sac réutilisable pour les courses. Ces sacs en tissu local de différentes couleurs ont connu un gros succès auprès de tous.

Sensibilisation sur l’alimentation et la santé

Le PAG animait un atelier d’éducation à l’environnement et développement durable sur le modèle des « Classes du goût ». Une animation sur l’alimentation équilibrée a été menée par l’Équipe mobile de Santé publique en commune – Haut-Maroni, en la personne de Clara Fernandes

Sensibilisation à la transmission des savoir-faire locaux et valorisation des circuits courts

Un concours de cuisine réunissant trois équipes (trois binômes composés chacun d’un adulte et d’un adolescent) a été organisé. Ils ont travaillé sur des produits locaux, notamment les tubercules (ignames, dachines), des bananes, du poisson et des fruits. Après l’étape en cuisine, un jury a dégusté les différentes préparations et récompensé les participants. Maïmouna Abienso (challenger et gagnante trois années consécutives) et Marie Claude William ont été les grandes lauréates de ce concours.  On notait tout de même la deuxième participation d’un homme en la personne de Powell Assabal, avec sa petite sœur. 

Ces évènements fédérateurs permettent de valoriser la production locale et de sensibiliser la population à différents enjeux de société (déchets, santé, patrimoine).

Prochains rendez-vous à ne pas manquer :

Les marchés de producteurs sont prévus tous les mois ! Prochains rendez-vous : 

- Vendredi 8 (à partir de 18h) et samedi 9 novembre en journée dans le cadre du Marché artisanal du Maroni, dont le thème, « 50 ans de mixité », promet de vous faire voyager à travers le temps.

- Samedi 7 décembre