Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 30/03/2018
Depuis la fin de l’année 2017, le lycée agricole de Matiti et le Parc amazonien de Guyane interviennent auprès de la section horticulture du collège Paul Suitman de Camopi. Les travaux pratiques suscitent un fort engouement des élèves.

Depuis l’année dernière, des « Semaines agricoles » sont organisées à Camopi par le Parc amazonien et le Centre de formation professionnelle et de promotion agricoles (CFPPA) de Matiti. Celles-ci s’adressent en premier lieu aux collégiens de 4e et 3e SEGPA de la filière horticole, mais aussi plus largement aux habitants souhaitant partager ou développer leurs connaissances dans les domaines de l’abattis et de la culture de légumes et arbres fruitiers.

En novembre 2017, des intervenants du CFPPA, de la Maison familiale rurale (MFR) de Régina et du Parc amazonien s’étaient rendus à Camopi afin de soutenir l’équipe pédagogique dans la mise en place d’un potager-école au collège.
La serre de l’établissement avait été remise en fonctionnement, des planches de cultures avaient été construites et des tables de préparation pour les semis avaient été installées. Les collégiens s’étaient bien impliqués dans ce projet et avaient planté avec un grand entrain les nombreuses semences de légumes péyi (piment, choux, salade, tomates, oseille péyi, basilic, etc.) rapportées par la MFR et le CFPPA.

En mars 2018, cette action s’est poursuivie avec une nouvelle intervention du CFPPA et du Parc amazonien. Durant trois jours, grâce à la participation active des élèves et d’une dizaine d’habitants, un mini-jardin autonome à fonction pédagogique et un bac de compostage ont été construits. Une butte de permaculture a également été réalisée au collège et une parcelle de plein champ a été en partie remise en culture.

À ce jour, le collège de Camopi dispose ainsi de plusieurs outils pédagogiques et productifs :

- serre
- ombrière
- bacs de culture
- tables de semis
- mini jardin autonome
- bac de compostage
- butte de permaculture
- petite parcelle plein champ.

Cette démarche s’inscrit également dans une volonté d’éducation alimentaire de la jeunesse. Dans le cadre du Programme régional pour l’alimentation (PRA), l’équipe pédagogique du collège, le CFPPA et le Parc amazonien souhaitent introduire ce volet en proposant plusieurs fois dans l’année aux collégiens des boissons (jus, tisanes froides, sirops) élaborées à partir de fruits ou plantes cultivés au collège.
La prochaine intervention pourrait ainsi être consacrée à la plantation d’espèces végétales appropriées (oseille péyi, maracuja, atoumo, citronnelle, gingembre, mais aussi agrumes, cupuaçu…).

Serre du collège de Camopi © Sarah Ayangma / PAG