Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 29/10/2018

Un atelier d’échange d’expériences s'est tenu du 23 au 25 octobre à Georgetown, au Guyana, dans le cadre du Programme IAPA (Programme Intégré des Aires Protégées d’Amazonie).

Synergie entre RENFORESAP et le projet IAPA : la semaine dernière, Sevahnee Pyneeandy et Raphaëlle Rinaldo du Parc amazonien et Jennifer Devillechabrolle, de la réserve des Nouragues, ont participé à un atelier au Guyana.

Pendant trois jours, plusieurs partenaires du Réseau REDPARQUES, notamment de Guyane, du Suriname, du Guyana, du Pérou et de Colombie, ont pu échanger sur les bonnes pratiques et les initiatives régionales concernant la gestion de leurs aires protégées. 

Plusieurs thèmes ont été abordés. Parmi eux : les opportunités de conservation dans le Biome Amazonien. Autrement dit l’identification des sites menacés, que ce soit par le changement climatique ou l’impact humain.

Les débats ont aussi porté sur l'état d’avancement de chaque pays sur l’objectif 11 d’Aïchi de la Convention sur la diversité biologique (CDB).

Pour rappel, l’objectif 11 d’Aïchi préconise que d’ici à 2020, au moins 17% des zones terrestres et d'eaux intérieures et 10% des zones marines et côtières soient conservées au moyen de réseaux écologiquement représentatifs et bien reliés d'aires protégées.

Des ateliers de travail ont permis aux différentes délégations de discuter de l’efficacité de gestion des aires protégées, des défis de gouvernance, de co-gestion ou encore d’utilisation des terres.

Pour la délégation guyanaise, une des étapes clés de ces journées a été d’identifier les synergies possibles entre le projet IAPA, Renforesap et les projets en cours ou à venir dans chaque territoire.

 

Le projet IAPA 

Le réseau REDPARQUES a pour objectif de contribuer au renforcement des systèmes nationaux des aires protégées en vue d'une gestion efficace, d'une gouvernance et d'une conservation de la biodiversité.

Le projet IAPA est développé dans le cadre des éléments du Programme de travail sur les aires protégées 2010-2020, approuvé lors de la COP 10 de la CDB:

- actions directes pour la planification, la sélection, l'établissement, le renforcement et la gestion, systèmes et sites d'aires protégées,

- gouvernance, participation, équité et partage des avantages

- activités habilitantes,

- normes, évaluation et surveillance