Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 02/10/2018
Actions
Une mission scientifique organisée par le Parc amazonien en partenariat avec la Direction des Affaires culturelles démarre ce mardi 2 octobre sur la Roche Mamilihpan (aussi appelée Roche Susky), un bel inselberg situé à l’extrême sud-ouest de la Guyane.

Durant dix jours, une équipe d’archéologues et de chercheurs naturalistes va passer au peigne fin ce site spectaculaire, qui abrite des peintures rupestres uniques. L’enjeu est important : la Roche Mamilihpan est jusqu’alors restée inexplorée scientifiquement.

La mission va donc consister à effectuer un inventaire écologique pluridisciplinaire*, réaliser un état des lieux archéologique et constituer une base iconographique de la roche et de ses abris peints. L’ensemble permettra de dégager une première évaluation des grands intérêts biologiques et écologiques de ce site.

Cette mission est réalisée dans le cadre d’un programme d’inventaires pluridisciplinaires naturalistes triennal (2018-2020) soutenu financièrement par la GMF.

À suivre…

*Inventaires : archéologie (DAC), ornithologie (GEPOG), chiroptérologie (Réserve naturelle du Grand Connétable), entomologie (SEAG), sol, formations végétales et paysages (IGN), habitat, arbres (ONF), flore (IRD).

Roche Mamilihpan © Guillaume Feuillet / PAG