Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share

Voyages d’étude

Plusieurs acteurs des filières forêt-bois exercent une activité sur le territoire sans pour autant qu’il y ait de structuration de filière ou de partage d’expérience entre ces acteurs.
Présentation des principes d'aménagement forestier par les agents de l'ONF. © Fanny Rives / PAG

Des voyages d’études ont été organisés en 2012 et en 2013 dans l’Est de la Guyane. En 2013, le voyage s’est déroulé autour de la première foire forestière de Guyane organisée sur St Georges par l’InterProBois. Pour chaque édition, les participants ont manifesté un réel intérêt pour renouveler l’opération. La participation à la foire forestière a également été appréciée. Cette manifestation favorise l’échange entre les professionnels de la filière, les institutions de la filière bois (InterProBois, MFBG, ONF) et les entreprises d’équipement forestier.

Pour l’édition 2014, voyage d’étude forestier a été organisé dans le secteur de St Laurent. La visite d’entreprises diversifiées et de taille comparables à celles existants sur les communes de l’intérieur a favorisé les échanges entre les entreprises et porteurs de projet des communes de l’intérieur et les entreprises du secteur de St Laurent. Ces visites et les échanges avec les agents de l’ONF sur le fonctionnement et le suivi de l’exploitation sur le secteur de St Laurent ont permis de montrer aux exploitants de l’intérieur qu’ils n’étaient pas isolés avec leurs problématiques d’accès au bois, de matériel, de concurrence avec le Surinam etc.

La mise en perspective des activités de suivi de l’exploitation par l’ONF sur St Laurent, sur Maripasoula et du fonctionnement en ZDUC a aussi permis d’aborder la question de la gestion forestière et de ses différentes formes en fonction des densités de population et d’intensité des prélèvements.

Par ailleurs, les échanges entre les différents acteurs du secteur Maripasoula – Papaïchton, en dehors de leur contexte quotidien, favorise l’émergence d’idées pour une meilleure coordination des différents maillons de la filière et pour l’entraide entre les entreprises (notamment entre les entreprises de Maripasoula et les porteurs de projet du très haut Maroni).