Parc amazonien de Guyane
-A +A
Share
On 08/05/2020

Guianensis, la collection du Parc amazonien de Guyane, lance ses Essentiels...

Guianensis, la collection du Parc amazonien de Guyane, lance ses Essentiels, une série de plaquettes de reconnaissance de la faune et de la flore. Richement illustrés, ces guides de poche vous donneront les clés pour identifier les espèces que vous pourriez être amenés à rencontrer en forêt !

Trois Essentiels ont d’ores et déjà été édités

Découvrons les mammifères des forêts de Guyane

Les mammifères sont les habitants les plus discrets de la grande forêt guyanaise et leur observation est toujours un moment intense.

Ce guide vous permettra d’identifier la grande majorité des espèces (hors chauves-souris) les plus facilement observables en Guyane : singes, ongulés, rongeurs, tatous, carnivores, paresseux, fourmiliers, marsupiaux… À vos jumelles !

Format ouvert, déplié : 70 x 23 cm
Format fermé, plié : 10 x 23 cm
Nombre de volets : 7

Téléchargez la gratuitement ici !

Inventorions les amphibiens de Saül

À ce jour, 81 espèces d’amphibiens ont été observées sur la commune de Saül. Cela représente 60% des 135 espèces de Guyane ! L’inventaire est néanmoins loin d’être complet et des espèces manquent à l’appel… C’est la raison pour laquelle le Parc amazonien et la commune de Saül ont lancé un grand inventaire de ce groupe particulièrement attachant.

Habitants et visiteurs sont invités à transmettre leurs observations et photos pour contribuer à la réalisation d’un Atlas des amphibiens de la commune de Saül !

Format ouvert, déplié : 60 x 23 cm
Format fermé, plié : 10 x 23 cm
Nombre de volets : 6

Téléchargez la gratuitement ici !

Découvrons les plantes sans chlorophylle des forêts de Guyane

Si la grande majorité des plantes sont vertes, car elles contiennent de la chlorophylle qui leur permet grâce à l’énergie solaire d’assurer leur nutrition, certaines ont au cours des âges perdu cette fonction chlorophyllienne.

Ces espèces, qui poussent souvent dans la litière forestière, s’appellent les plantes « hétérotrophes ». Souvent sans feuilles, d’aspect décoloré et de petite taille, elles ont perdu leur autonomie nutritive et vivent soit aux dépens de leur hôte pour les parasites ou en association avec des champignons pour les mycohétérotrophes.

Ces plantes de sous-bois, qui n’apparaissent qu’en saison des pluies, regorgent de surprises !

Format ouvert, déplié : 60 x 23 cm
Format fermé, plié : 10 x 23 cm
Nombre de volets : 6

Téléchargez la gratuitement ici !

Les Essentiels de Guianensis sont disponibles en version numérique adaptée au smartphone. Téléchargez les ici !

Ils sont également imprimés sur papier de pierre*, étanche et résistant, idéal pour le terrain, au prix de vente de 3 euros, disponibles à partir de juillet 2020 dans les Maisons du PAG.

Actions soutenues par l’Office Français de la Biodiversité, la DGTM Guyane et la commune de Saül.

*sauf « Inventorions les amphibiens des forêts de Guyane »